• Viva la Vida

  • Hasta la Musica Siempre

  • Viva la Vida

  • Pura Vida

  • Viva la Vida

nico santiago chanteur latino world

Né le 21 février 1980 en France Métropolitaine, Nico SANTIAGO grandit à Bourg en Bresse et se prend de passion pour la guitare dès l'âge de 8 ans.

La "révélation" surgit alors en 2002... Il découvre le mythique "BUENA VISTA SOCIAL CLUB" de Wim Wenders, documentaire qui le bouleversa profondément, au point de s'envoler sans attendre, direction Cuba !

Comme l'indique son nom de scène, c'est la ville de Santiago de Cuba qui fera à jamais chavirer son cœur et son destin. Imprégné de musiques traditionnelles comme la trova, le son, le bolero et autres rythmiques afro-cubaines, Santiago de Cuba va peaufiner, au fur et à mesure des rencontres et des années, son style. Nico Santiago enrichit son univers musical et puise son inspiration dans ses multiples voyages, rencontres et découvertes. Son style "métissé" commence à s'affirmer et il décide, en 2008, de reprendre la direction de Santiago de Cuba. Il y retrouve Alejandro Zamora Monné et rencontre l'influent José Aquiles Virelles (musicien virtuose plusieurs fois primé à l'échelle nationale) avec qui il enregistre son premier maxi : "Mulata", dans le mythique studio « El Sotano de Amanda ». Textes profonds et musique ensoleillée sont les ingrédients de ce premier opus... Pour faire connaître sa "recette", Nico se produit alors en métropole et dans de nombreuses iles de la caraïbes. La réceptivité du public l'encourage à développer sa passion et c'est en Juin 2011 que Nico nous présente "Un monde qui bat", un nouvel album métissé d'influences toujours plus diverses. Installé depuis 2006 en Guadeloupe et sensible à la richesse de la musique locale, Nico a choisi de teinter ce projet de couleurs caribéennes en confiant les chœurs à la talentueuse guadeloupéenne Leedyah BARLAGNE et le mastering à Daniel Trépy su studio "Songuart" de Baie-Mahault. Fermez les yeux, attachez vos ceintures... vous n'êtes pas prêts d'atterrir.

En décembre 2011, Nico SANTIAGO produit une tournée dans les Antilles avec ses musiciens cubains. Ce projet intitulé "Nico SANTIAGO y LOS CUBANOS" est un véritable succès tant sur le plan musical, artistique, qu'au niveau humain.
En mai 2012, Nico part en tournée à Cuba, accompagné de 10 musiciens cubains. « Nico SANTIAGO y LOS CUBANOS » jouent notamment à l'université de l'Oriente de Santiago de Cuba, à l'UNEAC (Union des artistes et écrivains de Cuba), à l'alliance française.

En juillet 2012, un nouvel opus voit le jour. Un album 2 titres « Mélissa », enregistré de nouveau au studio « El Sotano de Amanda » à Santiago de Cuba, sous la direction de José Aquiles Virelles. Alejandro Zamora Monné, le fidèle complice de Nico assurera la direction artistique accompagné du « band » de la tournée « Nico Santiago y los cubanos ».

En 2013, après une nouvelle tournée à Cuba, Nico Santiago crée le « Nico Santiago Trio » accompagné de Julien Tricot (batterie, percussions) et Alberto Garcia Fayad (basse/violoncelle).

En 2014, Nico organise le « West Indies Tour 2014 », une tournée sur un bateau dans les iles de la Caraïbes, les voiles gonflées de mélodies, de partage et d’amour. Après le succès de cette tournée, le trio se produit dans de nombreuses iles de la Caraïbes, notamment en Guadeloupe, Marie Galante, Saint Martin, Saint Barth, Cuba… et effectue entre 2013 et 2015 plus de 100 représentations.

En 2016, Nico reprend la direction du studio pour l’enregistrement de son dernier album « Le théâtre des illusions ». Cette fois ci, il prend la direction de la Havane, et le mythique studio du « Buena Vista Records ». 14 ans après ses premiers pas à Cuba et après avoir vu le célèbre documentaire de Wim Wenders « Buena Vista Social Club », Nico revient « à la source » et enregistre en plein cœur du pittoresque quartier du Buena Vista à la Havane, prédestinée… Sous la direction artistique, les arrangements de Marcos Alonso et l’accompagnement de David « Swing » Rolando Hernández Navarro aux percussions, ce dernier opus apparait comme le plus aboutit, avec une sonorité plus moderne dans le courant du mouvement artistique se développant à Cuba.

Sur ce dernier album, Nico garde toute son empreinte avec des textes poignants sur des musiques ensoleillées. 21 mars 2017 : Sortie du nouvel album « Le théâtre des illusions » avec une tournée fin mars dans les Antilles et début mai à Cuba. « Hasta la proxima estacion » …


suivez-moi

amigos